Le mental est aveugle.

Il reçoit ses informations des sens, il peut aussi accéder à la mémoire. Avec ces informations, il peut déduire des conclusions valables ou non. Il ne peut pas accéder à la vérité absolue.

La subjectivité est souvent moins fiable que l’objectivité en faisant un peu plus intervenir l’imagination et les émotions.

Le mental objectif ou subjectif est toujours dans le passé ou l’imaginaire. Il est très limité.

Le mental apparaît dans la conscience. En s’installant dans la conscience, par la méditation, on peut calmer le mental qui peut alors être inspiré, accéder aux sphères plus élevées du mental et recevoir des informations en provenance de la conscience.

Quand l’intuition se développe, la vie devient plus simple, on fait de meilleurs choix.

Quand la conscience est moins obscurcie par l’agitation mentale, on vit dans le non-savoir, dans l’émerveillement de chaque instant.

La peur et la colère laissent place à la béatitude.

Il y a beaucoup de chemins. Il y a aussi une autoroute, une technique scientifique, qui permet de retrouver la Paradis perdu, le kriya yoga.